Dernière minute

URGENCE BENEVOLAT 

Nous avons besoin de bénévoles du 22 janvier au 12 février !!

Menu principal

Marie-Ange savait qu'en venant à Lourdes quelque chose allait se passer

Auteur: 
communication
Marie Ange
Marie Ange rend grâce pour sa guérison

Marie-Ange malade se rend à Lourdes en août 2016 pour être baignée aux piscines du Sanctuaire où elle conclut un pacte avec la Vierge Marie : obtenir la grâce de sa guérison totale ou rejoindre le Ciel pour ne plus souffrir sur Terre. Bien que n'ayant rien ressenti de particulier à Lourdes, elle rentre chez elle confiante et paisible. A la grande surprise de ses proches d'abord qui constatent pour elle qu'elle ne fait plus aucune crise, elle réalise progressivement qu'elle est guérie. Un an plus tard, elle a décidé de revenir à Lourdes comme bénévole à la Cité Saint-Pierre. Cette fois pour dire merci et pour se mettre au service des lieux de culte. C'est le pèlerinage de l'action de grâce.

 

 

Son histoire

Devant obligatoirement se faire vacciner contre l'hépatite B pour poursuivre ses études, Marie-Ange qui habite Montpellier, a subi les trois injections réglementaires. Les effets secondaires ont été immédiats : des crises terribles, jusqu'à deux fois par jour à tout moment et en tout lieu, ressemblant à s'y méprendre à celles de l'épilepsie (Marie-Ange va jusqu'à perdre connaissance pendant plusieurs heures sans que personne ne puisse la faire revenir à elle). Après trois années de souffrance et d'angoisse comme celle de perdre la vie en tombant mal, Marie-Ange réussit à s'affranchir pour quelques jours du monde médical (neurologues, épileptologues, psychologues...) qui l'entoure et la presse d'entrer à l'hôpital une nouvelle fois pour subir une énième batterie de tests. Mais Marie-Ange n'en peut plus. Elle refuse et prend la tangente : elle se rend alors à Lourdes en août 2016 pour être baignée aux piscines du Sanctuaire où elle conclut un pacte avec la Vierge Marie : obtenir la grâce de sa guérison totale ou rejoindre le Ciel pour ne plus souffrir sur Terre. Bien que n'ayant rien ressenti de particulier à Lourdes, elle rentre chez elle confiante et paisible. A la grande surprise de ses proches d'abord qui constatent pour elle qu'elle ne fait plus aucune crise, Marie-Ange réalise progressivement, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, qu'elle est guérie. Un an plus tard, elle a décidé de revenir à Lourdes. Cette fois pour dire merci : c'est le pèlerinage de l'action de grâce.