Dernière minute

Retraite spirituelle  à la Cité Saint-Pierre du 27 Août 2017 au 1er Septembre 2017.

Menu principal

Paroles de bénévoles

Ici, c'est ma thérapie !
"Ici, c'est ma thérapie". "J'étais venue à la Cité Saint-Pierre pour donner, et finalement j'apprends à demander et à recevoir".
Le sourire de Marie accueille les visiteurs et les pèlerins à la CIté Saint-Pierre de Lourdes
A 19 ans, Marie n'a pas craint de traverser la France pour venir passer quelques semaines de bénévolat à la Cité Saint-Pierre ! Etudiante en lettres classique à Rennes, Marie a l'habitude de venir à Lourdes une fois par an depuis qu'elle est enfant. C'est un lieu important pour cette jeune femme pétillante !
Ressourcement
Bonjour, Je redis toute ma gratitude à la Cité Saint-Pierre pour cette expérience qu'il m'a été accordé de vivre de vivre pour la première fois un temps de bénévolat en France. Ce fut un temps de service, de partage et de prière si riche. Que le soutien du Seigneur continue d'être accordé à cette œuvre de foi au service de tous les hommes et de toutes les femmes.
Je m'appelle Dylan, j'ai 17 ans, et je suis venu à la Cité Saint-Pierre pour la première fois quand j'avais 5 ans. Depuis que je suis venu, ce lieu m'a attiré spirituellement. Je viens à chaque vacances scolaire pour donner mon temps dans le bénévolat. Pour moi, le bénévolat et la vie au sein de ce lieu est juste magnifique, merveilleux. C'est un plaisir de venir ici, et vous savez pourquoi ?
Portrait de Sakher
"Je viens de Jordanie où je suis diplômé comme ingénieur industriel. A la fin de mes études, j'ai souhaité vivre une expérience de plusieurs mois en France, pour apprendre le français et rencontrer des nouvelles personnes. Je suis arrivée à la Cité Saint-Pierre début mars pour une durée de 3 mois.
Portrait de Marilou
"1997… Je travaille encore et j'entends parler de la Cité Saint-Pierre par un collègue qui, après une visite, avait été émerveillé par ce qu'il avait vu et entendu. De passage à Lourdes, j'ai voulu moi-même me rendre compte de ce charisme qui semblait avoir surpris mon collègue…

Pages